VISION CRÉATIVE

Une quête du beau

Un créateur ne construit jamais en partant de rien, son histoire, ses voyages, son patrimoine culturel sont des sources inépuisables d’inspiration et je n’en échappe pas. Issu d’une famille d’antiquaires spécialistes du XVIIIème siècle, j’ai commencé à créer mes premières pièces artisanales à l’aube de mes 20ans, fort des connaissances acquises au cours de nombreuses visites d’ateliers.

Ma première pièce fut un lustre en acier qui combinait la fonction d’aquarium : début d’un cheminement artistique qui interrogeait sur sa fonction première, je cherchais à magnifier le quotidien au travers de son design.

Inspiré par une culture familiale empreinte du goût français et par le désir de concevoir quelque chose de différent, je donne vie à un projet trait après trait, en quête du bon équilibre, de la forme juste, des bonnes proportions.

La beauté est la lanterne qui guide mes recherches. D’instinct, elle m’absorbe et me guide à travers des sensations que procurent les objets.

Celles-ci émanent de leur design, de leur matière et de leur fonction. Tout d’abord mon esprit projette l’objet dans l’espace, j’imagine ce qu’il va apporter à un décor : comment va t-il lui donner vie, créer une ambiance, un confort, envelopper le spectateur. À travers l’objet, je recherche ces sensations qui vont ajouter « ce petit quelque chose » et transcender un décor.

ARTISANAT ET DESIGN :
UNE DÉMARCHE GLOBALE DE L’IDÉE À LA FABRICATION

L’artisanat et le design sont intimement liés. Pour moi les techniques de fabrication font partie du design, elles influencent ou contraignent la réflexion créative. Un objet luxueux est le reflet de l’artisanat et du savoir-faire. Alors lorsque l’on associe une direction artistique avec un savoir-faire artisanal, la rencontre des deux crée le véritable luxe. C’est en ce sens que j’ai développé la capacité à fabriquer mes propres créations.

L’art du métal

L’art du mobilier en acier est quelque peu secret et échappe à la logique des styles. L’ esthétique contemporaine sait l’intégrer parfaitement.

La lanterne Osmond en cours de fabrication

« le fer, par-delà
ce qui passe,
c’est l’élégance qui dure »
Gilbert Poillerrat.

Matière tenace, pérenne, symbole de force, de résistance aux possibilités de changement de textures et de couleurs, elle convient aux pièces solides tout comme aux objets d’art les plus délicats.

C’est pour moi la matière idéale car d’aucune ne s’accommode avec autant d’élégance et d’aisance à toute situation.

La base que constituent l’acier et le laiton est propice aux associations de matières. C’est tout le coté magique du mobilier et objets en métal : une affinité subtile qui lie les matériaux entre eux.

J’aime découvrir de nouvelles matières et bâtir des collaborations avec des artisans qui font appel à un travail très spécifique de la matière pour créer un objet singulier. L’attention portée à la fabrication est au cœur de ma démarche. Ainsi l’interconnexion entre les savoir-faire est une des clés de la réussite d’une création DARIULE. Cette manière de créer permet d’obtenir un haut degré de qualité.

LE SENS
D’UN SYMBOLE

La couronne de laurier nous rappelle l’empire romain et son héritage.

Les cercles discontinus renvoient au cintrage et au travail du métal.

Le visage représente la beauté formelle néoclassique, la manière dont on sculptait les visages à cette époque. Époque dont les formes m’ont inspiré, dans mes premières créations.

Ainsi il agit comme un symbole de notre héritage culturel.

L’HISTOIRE
D’UN NOM

d’Arriule est le nom de famille d’un aïeul. Nom disparu qui a connu ses heures de gloire notamment avec le général d’Arriule, Baron de l’empire, Pair de france dont le nom est inscrit sur la neuvième colonne de l’arc de Triomphe à Paris.

Il vécu de 1774 à 1850, période riche en développements artistiques et en régimes politiques, il en connut huit. Les formes et les lignes des toutes premières créations DARIULE sont directement inspirées de cette époque.

Derrière mes créations il y a une certaine recherche de la beauté,

le désir d’allier proportion et harmonie des matières,

une empreinte de l’art et du goût français,

un savoir-faire artisanal…

Je souhaiterais vous les faire partager !