L’APPLIQUE FEUCHÈRE I

D’une vitrine d’un musée à une création contemporaine

Au musée des Arts décoratifs à Paris, se niche dans une vitrine une applique aux formes particulières (voir les 2 photos ci-dessous). Elle a été réalisée par Feuchère qui a tenu un des plus grands ateliers de production de bronzes dorés entre les années 1770 et 1820. La finesse d’exécution, la légende des modèles ont contribué au succès de ses œuvres.

Ce modèle me plaisant particulièrement, j’ai souhaité le revisiter, en faire une création qui pourrait être disposée dans nos intérieurs contemporains.

Modèle au musée des Arts décoratif à Paris.

Autre modèle passé dans une vente à Drouot adjugé 22 500 €.

UNE RÉINTERPRÉTATION
A.DARIULE

RÉINTERPRÉTATION

J’ai conservé la manière dont l’applique est dégagée du mur ainsi que la forme du culot tout en supprimant l’ensemble des sculptures, témoin d’une autre époque.

Deux vis permettent de fixer parfaitement l’applique au mur. Celles-ci sont ensuite masquées par une rosace en laiton.

La douille est enchâssée dans une pièce en laiton tournée, toujours dans un souci d’obtenir une pièce le plus pure possible sans élément exogène.

INNOVATION

L’innovation réside dans le dessin d’une soucoupe en bois à la texture singulière.

Cette effet unique, fruit d’un tournage et d’un sablage très délicat confère une transparence au chêne.

FINITIONS

Les laitons sont traités en nuances de mat et brillant avant d’être dorés.

Cette finition précieuse associée au bois sablé à transparence font de notre applique une création luxueuse, originale et très élégante.

DÉCOUVREZ AUSSI

L’APPLIQUE MARTINCOURT

PERROQUET op I

LA LANTERNE OSMOND

L’APPLIQUE MARTINCOURT DENTELLE DE BOIS